Historique


La Caisse canadienne de dépôt de valeurs limitée (« CDS ltée ») a été constituée en société le 9 juin 1970 afin de réagir à la hausse des coûts associés aux services de post-marché et à la croissance des marchés de capitaux attribuable au dynamisme de l'économie canadienne. La CDS ltée a été mise sur pied afin d'agir à titre de catalyseur pour les nouvelles technologies et l'automatisation, créant ainsi un service de dépôt centralisé et un système de règlement et de compensation électronique permettant de traiter non seulement de plus importants volumes, mais également de rencontrer les demandes à venir.

En 1976, la CDS a commencé la compensation d'opérations de la Bourse de Montréal. L'année suivante, la Bourse de Toronto a commencé à collaborer avec la CDS ltée.

En 1979, la CDS ltée a adhéré à la Depository Trust Company (« DTC ») de New York, faisant ainsi un premier pas vers la satisfaction des besoins croissants d'accès au marché américain. La DTC a adhéré à la CDS ltée à titre d'adhérent-mandant en 1998, ce qui créa une capacité bidirectionnelle de règlement et de compensation transfrontaliers.

En 1981, les premiers titres de participation ont été déposés au système d'inscription comptable. Les obligations du gouvernement du Canada ont été ajoutées au système à la fin des années 1980, puis le SECTEM a été mis en œuvre au début des années 1990 pour les obligations et pour les effets du marché monétaire.

Avec le lancement du CDSXMD en 2003 (l'un des systèmes de règlement et de compensation les plus sophistiqués au monde), le traitement des valeurs à la CDS ltée est devenu plus simple, plus rapide et plus efficace. En 2004, le parachèvement du modèle de mesure du risque pour le règlement de valeurs a permis l'application de mécanismes de gestion des risques opérationnels et des risques liés à la liquidité et à la contrepartie centrale propres à l'environnement opérationnel de la CDS ltée.

Depuis 2012, la CDS ltée fait partie du Groupe TMX. Ensemble, ils créent une infrastructure unifiée dans le secteur des valeurs mobilières qui comprend tout le cycle de vie de la négociation, de l'exécution et du règlement des opérations.

v x